Mythes à propos de la constipation | Laxatifs Lax-A

La constipation démythifiée.

Fait : Il existe de nombreux mythes au sujet de la constipation. En voici quelques-uns.

Mythe

Fait

Les solutions en poudre et les comprimés Lax-A sont dépourvus de goût.

Mythe

Fait

Chaque personne expulse généralement entre 13 et 21 gaz par jour. Par contre, ce ne sont pas tous les laxatifs qui augmentent le nombre de gaz.

Mythe

Fait

Les laxatifs, quel que soit le type, doivent être pris deux heures avant ou après d’autres médicaments afin de ne pas nuire à l’effet de ces derniers. Consultez votre praticien de soins de santé avant d’utiliser un nouveau médicament.

Mythe

Fait

L’utilisation excessive ou prolongée de tout laxatif peut entraîner la dépendance des fonctions intestinales. C’est pourquoi on ne devrait pas prendre un laxatif pendant plus d’une semaine, à moins d’indication contraire d’un médecin.

Mythe

Fait

Tout dépend du type de laxatif que vous prenez. La famille Lax-A propose des options de traitement à soulagement immédiat, à soulagement du jour audès le lendemain, à usage quotidien et une option plus douce qui ne provoque pas une envie désagréable ou urgente d’aller à la selle.

Mythe

Fait

Ce qui est pratique pour une personne ne l’est pas nécessairement pour une autre. Afin de répondre à une variété de besoins, la famille Lax-A propose des poudres pour solutions orales, des comprimés enrobés et des lavements.

Mythe

Fait

Les laxatifs qui agissent la nuit peuvent constituer la meilleure solution pour certaines personnes, car ils sont généralement efficaces pour provoquer une selle le lendemain matin. Il s’agit toutefois d’un traitement plus puissant que d’autres, qui peut causer un inconfort abdominal.

Mythe

Fait

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la constipation, notamment un manque d’exercice ou un changement à votre mode de vie. Si votre alimentation n’est pas équilibrée et que vous ne consommez pas assez de liquides et/ou de fibres, vous pouvez souffrir de constipation. Adressez-vous à votre pharmacien pour connaître le meilleur moyen d’y remédier.